Globe trotteuse

Oh les copines ce soir j’essaye de me mettre à jour au niveau de vos blogs et je vous raconte ma semaine de nouvelle commerciale !

Ce matin je pars en direction de Givors ! Je rampe par terre de fatigue, mes cernes tombent sur mes talons, ces talons même qui plient sous le poids des visites clientèles.

C’est pas de tout repos, je vous écris entre les tonnes de bons de commande, fiches clients qui squattent mon appart !

Allez les p’tits loups bonne journée, on se retrouve demain matin !

Lundi 5 septembre 2011: rentrée scolaire les enfants !

Avec ma reprise du boulot le même jour que la rentrée des enfants je me crois encore lycéenne. J’ai reçu mes nouveaux cahiers (comprendre bon de commande, carnet de route, bon de retour et compagnie) que j’ai découvert avec le même plaisir que lorsque j’étais à l’école. Vous savez j’étais le genre d’élèves à adorer faire les courses de fournitures, et surtout à vouloir les faire mi juillet. A l’opposé ma mère détestait, et je crois qu’elle déteste toujours, faire les magasins et encore moins à cette occasion là.

J’aimais trouver l’agenda parfait qui allait me suivre toute l’année, qui allait compiler les petits mots de mes copines, mes listes (j’étais déjà passionnée de listes), mes projets du week end, les photos de l’équipe de choc que nous étions, je m’empressais d’y inscrire les anniversaires de tout le monde. Papa, maman, frère et sœur, les copines, les copains et c’était parti pour 10 mois de cours ! Aujourd’hui je pense que les ados ne connaissent même pas ce rituel de l’inscription des anniversaires. Aujourd’hui tu as Facebook qui te rappelle tous les anniversaires !

J’aimais aussi avoir de beaux stylos. Les stylos Parker avec Titi, Gros Minet et les autres. J’ai même eu le stylo plume encre rose effaçable avant sa sortie (J’étais déjà une fille super au courant de l’actualité ! ), que d’ailleurs je me suis fais voler. Balo.

Chaque année je débutais l’année en soignant mon écriture, en soulignant proprement, en changeant de couleurs pour chaque paragraphe. La bonne résolution ne durait jamais bien longtemps.

J’ai mi longtemps à trouver ma voie mais je n’ai jamais détesté l’école. J’aimais y retrouver mes copines, ce qui n’a pas échappé aux profs puisque l’un d’entre eux a même affirmé devant toute la classe que je n’aurais pas mon bac car je distrayais la classe plus qu’autre  chose. Vous vous doutez qu’une fois mon diplôme en poche je suis allée l’afficher fièrement sous son nez !

Enfin pendant que les écoliers reprennent le chemin de l’école moi je commence mon nouveau boulot, alors la tête dans les papiers je vous souhaite une bonne reprise à vous ou vos petits loups!