Lundi 5 septembre 2011: rentrée scolaire les enfants !

Avec ma reprise du boulot le même jour que la rentrée des enfants je me crois encore lycéenne. J’ai reçu mes nouveaux cahiers (comprendre bon de commande, carnet de route, bon de retour et compagnie) que j’ai découvert avec le même plaisir que lorsque j’étais à l’école. Vous savez j’étais le genre d’élèves à adorer faire les courses de fournitures, et surtout à vouloir les faire mi juillet. A l’opposé ma mère détestait, et je crois qu’elle déteste toujours, faire les magasins et encore moins à cette occasion là.

J’aimais trouver l’agenda parfait qui allait me suivre toute l’année, qui allait compiler les petits mots de mes copines, mes listes (j’étais déjà passionnée de listes), mes projets du week end, les photos de l’équipe de choc que nous étions, je m’empressais d’y inscrire les anniversaires de tout le monde. Papa, maman, frère et sœur, les copines, les copains et c’était parti pour 10 mois de cours ! Aujourd’hui je pense que les ados ne connaissent même pas ce rituel de l’inscription des anniversaires. Aujourd’hui tu as Facebook qui te rappelle tous les anniversaires !

J’aimais aussi avoir de beaux stylos. Les stylos Parker avec Titi, Gros Minet et les autres. J’ai même eu le stylo plume encre rose effaçable avant sa sortie (J’étais déjà une fille super au courant de l’actualité ! ), que d’ailleurs je me suis fais voler. Balo.

Chaque année je débutais l’année en soignant mon écriture, en soulignant proprement, en changeant de couleurs pour chaque paragraphe. La bonne résolution ne durait jamais bien longtemps.

J’ai mi longtemps à trouver ma voie mais je n’ai jamais détesté l’école. J’aimais y retrouver mes copines, ce qui n’a pas échappé aux profs puisque l’un d’entre eux a même affirmé devant toute la classe que je n’aurais pas mon bac car je distrayais la classe plus qu’autre  chose. Vous vous doutez qu’une fois mon diplôme en poche je suis allée l’afficher fièrement sous son nez !

Enfin pendant que les écoliers reprennent le chemin de l’école moi je commence mon nouveau boulot, alors la tête dans les papiers je vous souhaite une bonne reprise à vous ou vos petits loups!

Publicités

Wish List septembre 2011.

Hé oui hier il n’y a pas eu d’articles, pas bien je sais, mais j’ai eu pas mal de choses à gérer avec le nouveau boulot qui arrive à grand pas, et malheureusement les journées ne comptent que 24h !

Alors aujourd’hui je reviens avec ma wish list du mois de septembre ! Non ne partez pas, je sais que vous vous demandez où vous êtes tombés, si vous n’avez pas dérivé sans vous en apercevoir sur le blog des ménagères de plus de 50 ans, « mais pourquoi elle nous a foutu son aspirateur au milieu de sa wish list celle la ? » Hé bien parce qu’il me faut absolument un nouvel aspirateur le mien m’ayant lâché ! J’avais déjà pour projet d’investir dans un dyson mais là … ça va devenir obligatoire ! Parce que le balai ça va bien 5 min mais si vous avez vous aussi un souci de perte de cheveux qui donne lieu à de jolies perruques sur vos sols vous comprenez que ça va pas être possible mille ans ! … Et forcément si j’investis dans un aspirateur à ce prix là ça ronge un peu le budget fringues … Grrrrr !

J’ai envie de m’offrir quelques unes de ses pièces … on fera le bilan fin septembre mais je crois qu’il faut être honnête: ce mois ci ne sera pas le mois de la dépense changement de boulot oblige !

Et vous qu’est ce qui vous fais envie pour la rentrée ?

1 – Jupe, Miss Selfridge, 22£

2 – Tassel Loafer Court, New Look, 24.99£

3 – Dyson, aspirateur sans sac, Cdiscount.

4 – Sautoir Chouette, 7,90€

5 – Robe, Topshop, 32£

6 – Robe, Miss Selfridge, 32£

7 – Marcus Black patent loafers, Topshop, 28£

Last day.

Et voilà hier c’était mon dernier jour dans mon boulot actuel. J’ai dû formé ma collègue qui s’en tapait complètement de mon boulot: sympa de former quelqu’un qui passe ses coups de fils perso, mate son facebook ou consulte ses factures sur le net. Sinon chérie si je te fais chier je peux aussi aller voir ailleurs ? Bref une journée à courir pour boucler les derniers dossiers, à rencontrer un client qui annule sa commande car il ne veut avoir à faire qu’avec moi et qu’il commande seulement pour moi. Voilà le genre de détail qui me fait vraiment plaisir: mes client(e)s m’ont kiffé !

J’ai dit aurevoir à ma Fiat 500 de fonction, à mon iPhone 4 de fonction, à mes premiers collègues de boulot, à mon premier vrai bureau. J’ai tourné la page de mon premier emploi. Et me voilà partie en avant pour relever un nouveau défi et aller de l’avant à partir de lundi!

J’ai laissé mon boulot prendre beaucoup de place dans ma vie au grand désespoir de Monsieur Muscle qui lui ne considère pas le boulot comme le centre de tout. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire mais pour moi l’équilibre entre le boulot, la vie amoureuse, la vie sociale permet d’avoir une vie agréable. Si l’un des éléments est bancal le reste bataille. Mes vies amoureuse et sociale n’ont aucun souci mais ma vie professionnelle était plutôt boiteuse depuis plusieurs mois (Ok sur les 10 mois seulement les 3 premiers ont été sympa!) et ce stress là se répercutait de partout. Je devenais pénible, ok super méga chiante !

Alors vous comprenez qu’aujourd’hui je mette beaucoup d’espoirs dans cette nouvelle opportunité professionnelle. Pour moi c’est déjà l’assurance d’un CDI, possibilité d’avancer dans nos projets à deux, l’assurance d’un salaire plus intéressant (qui va contribuer au renouvellement de ma penderie, je vous rappelle d’ailleurs que le vide dressing est toujours en ligne), d’une meilleure organisation, de perspectives d’évolution plus nombreuses et plus intéressantes.

Tout le monde ne place pas son emploi au centre de l’univers, alors vous comment vous vivez votre relation avec votre emploi?

Lady in Black and Red

Non je ne faisais pas une chute. Je tentais une figure acrobatique d‘un niveau apparemment trop élevé .. Je crois que cette histoire de Mac Gyver m’est montée à la tête les amis ! Je ne vois plus mes limites et je me risque à escalader un dé sur des talons de 14 cm !

Je voulais vous présenter ma veste rouge. Je l’aime d’amour. Elle illumine une tenue. On ne voit que moi à travers la foule monotone. Elle a une coupe juste parfaite, elle est assez souple pour prendre la forme de mon corps ( de rêve ? ) Au niveau de la longueur elle n’est ni trop longue, ni trop courte, oui parce que la veste qui remonte jusque sous les aisselles à chaque mouvement c’est pas pour moi.

Depuis que je l’ai à chaque fois que je la porte on m’appelle Michael Jackson. Trop d’honneur. Elle donne un coté rock and roll à une tenue simple. J’ai aussi craqué pour son intérieur fleuri qui apporte une touche girly qui attire l’oeil de toute fille qui se respecte.

Je cherchais depuis un bon moment une veste qui tombe bien, qui soit le détail qui change tout, qui apporte le plus à une tenue. qui détourne l’attention de mes yeux fatigués 😉

En plus elle existe en toutes les couleurs pour les plus discrètes !

Ici je l’ai associé à un débardeur simple H&M couleur saumon, à mon super pantalon Zara offert par Monsieur Muscle. De près il fait un effet peau de crocodile que j’adore. Associé à des talons noirs ( présentés ici) il allonge considérablement les jambes.

Pantalon Zara – Débardeur H&M – Montre GuessBague VallèsBague et bracelet XC38

Aujourd’hui c’est lundi, mais hier c’était dimanche et j’étais Mac Gyver.

Rassurez vous le soleil est revenu chez nous. Adieu torrent de pluie, adieu feuilles qui volent de partout … enfin jusqu’à la prochaine fois !

Un dimanche plutôt tranquillou. Au programme fainéantise, canapé canapé canapé, rangement, tarte poire chocolat par Monsieur Muscle, repassage ( c’est le passage je suis une ménagère de moins de 50 ans ! Mais c’est bien beau de montrer nos beaux habits & tout mais faut bien les repasser à un moment donné non ?), égalisation des sourcils, coupage de frange et … je me suis prise pour Mac Gyver !

Explications? Allez explications ! Situation: je m’épile les sourcils tranquillement, et je ne sais pour quelle raison je décide d’aller ouvrir les volets du salon, sans avoir eu l’idée de poser préalablement ma pince à épiler sur la table. Et là d’un coup j’entends diiing diing … Oui vous avez bien deviné: ma pince à épiler a fait une terrible chute de 2 mètres en contrebas sur la terrasse de ma voisine. Jusque là rien d’affolant me direz vous, tu vas sonner chez Mémé elle t’ouvre, tu reprends ta pince, tu parles des feux de l’amour 2 min et on n’en parle plus. Si c’était si simple j’en ferai pas toute une histoire. Bien que parler des feux de l’amour relève du défi. Le souci c’est que Mémé voisine part tous les étés de juin à octobre, ce qui d’habitude m’arrange, notamment pour les soirées musicales alcoolisées, devenait là un sérieux souci. Ni une ni deux je descends pour escalader son balcon, j’avais vu un de nos potes faire çà lorsqu’ils avaient jeté un verre de la fenêtre il y a quelques temps. Bon il faut bien se rendre à l’évidence: je suis petite et l’espace entre le mur et le balcon est immense, même si j’arrive à me hisser jusqu’au balcon je risque d’y rester coincé pour la redescente et c’est pas tellement le but non plus.

Et là je me souviens mon enfance, Mac Gyver mon héros ! Une pince à épiler ca s’aimante ? J’ai un aimant ? une corde ? A cette étape de mon aventure je vous laisse imaginer la tête de Monsieur Muscle qui me prend plus pour une folle que pour une guerrière.

Mon fil de pêche attaché au bout d’un support à stylo aimanté ( je penserai à remercier ma tante pour ce cadeau plutôt inutile à qui je viens de donner une nouvelle vie) je me lance dans une descente en rappel plutôt risquée… Cible attrapée, remontée amorcée. Moi même je n’y crois pas. Et là fou rire général: j’ai réussi à remonté une pince à épiler 2 mètres plus bas grâce à un aimant de fortune.

Ma tête enfle, mes chevilles enflent, je me sens Mac Gyver, je change mon nom sur facebook: appelez moi Mac Gyver.

Demain je vous apprendrais comment démarrer une voiture avec la pince à épiler revenue d’entre les morts.

Sélection shopping: veste.

Après plusieurs jours de canicule la météo nous fait tourner en bourrique et nous propose une alerte tempête. Même pas peur quoi. Hier je voyais le ciel dépérir du siège de mon bureau, je l’ai vu se mettre à pleurer, un chagrin énorme, avec le vent et les branches qui s’arrachent des arbres ! Et là moi la panique l’emporte, le week end je rentre avec ma vieille voiture et je ne lui fais pas trop confiance sous la pluie … Presque une heure pour rentrer chez moi au lieu de 20 min habituelle. Presque une heure stressée comme tout. Heureusement aujourd’hui les nuages se font plus discrets et les beaux jours ont prévu de revenir !

En attendant la météo de ce dimanche je vous propose une sélection de blazer qui ont attiré mon regard. J’avoue plus particulièrement le numéro 1 de chez Miss Selfridge, je n’ai jamais rien commandé chez eux, j’avais visité leurs magasins quand j’étais en Angleterre, j’avais adoré et là en me penchant sur leur site je trouve des petites merveilles !

Difficile pour mon porte monnaie de refaire ma garde robe entièrement … Merci Ebay et mon Vide Dressing qui m’aident à faire de la place et à remplir le porte monnaie ! N’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil !

1 – Petites Black Jersey Blazer chez Miss Selfrigde

2 – Vila Lasi Blazer Jack chez Republic

3 – Veste 2 boutons cintré chez La Redoute

4 – Blazer avec bouton chez Zara

5 – Crop Sleeve Boyfriend Blazer chez Topshop

Bye bye ciao, hasta la vista !!

Non non je ne vous laisse pas ! Je suis revenue maintenant et pour de bon ! Par contre je quitte enfin …. MON BOULOT !!!! Pour ceux qui me suivaient sur mon ancien blog vous pouvez imaginer la joie que je ressens ! J’en avais déjà parlé que je n’étais pas satisfaite par ma situation professionnelle bien loin de mes espérances. Hé bien finalement j’ai réussi à trouver mieux, je  garde le même genre de postes mais avec une meilleure organisation, une société plus professionnelle et des avantages plus intéressants. Mais que demande le peuple ?

Alors même si je squatte encore les locaux de la société le temps de régler la paperasse et de transmettre « mon savoir faire » ( c’est le monsieur qui a dit ça ! ) à un autre membre de l’entreprise je sais que le temps est compté et que la première semaine de septembre j’intègre mon nouveau poste !

Je comprends que ça change pas grand chose pour vous, mais alors pour moi waouhhhhh ! J’ai pas encore réussi à fêter ça, par superstition je préfère attendre d’avoir tout régler avec mon emploi actuel. Mais après… je crois que l’apéro s’imposera de lui même =)

Ce qui devait être réglé mardi ne l’a été que ce mercredi matin, et encore je dois attendre lundi, voilà pourquoi les articles on été rares, mais on s’arrête pas en si bon chemin et je reviendrais en force demain =D

Bonne journée les loulous !