Start again

En grandissant on pense devenir plus fort. Plus rapide. Plus grand. Plus courageux.

On nous explique que la vie c’est les études. Les études pour avoir un bon travail. On nous dit aussi qu’il faut trouver un bon mari. Pour avoir de beaux enfants. Et une belle maison. Pour partir 15 jours à la mer l’été et laisser le chien aux grands parents.

On nous promet que la vie c’est cool.

On nous fait porter des robes qui tournent parce qu’on est des princesses. On nous prend en photos comme de futures top model. On nous fait croire que le monde n’attendait que nous.

On profite de notre naïveté pour nous faire avaler n’importe quoi. Et nous on grandit en pensant qu’on sait tout. Qu’on n’attend que nous. Que le monde nous appartient.

Et puis un jour on se réveille on a 23 ans. Des souvenirs plein la tête. De très beaux souvenirs. On se souvient qu’un jour papa et maman nous on protégeait contre vents et marées.

On a 23 ans. Des douleurs dans le cœur.

On a juste 23 ans.

On a 23 ans. Et on s’interdit d’oublier la petite fille qui disait: la vie m’attend et elle sera belle.

Parce que malgré tout la vie est un cadeau.

Allez en route c’est reparti !

Pour vous qui n’aurez plus jamais la chance de dire que la vie est belle.
Publicités

3 réflexions au sujet de « Start again »

  1. Maintenant j’ai 23 ans ma seule envie est de revenir à mes 6 ans.
    L’âge où tu te fais des amis pour la vie, l’âge où tu sais dire « Je t’aime » sans réfléchir juste en laissant parler ton coeur, l’âge où tu penses que tout est encore possible… Retrouver cette naïveté, cette absence de responsabilités, redevenir insouciante. Si tenté qu’un jour je l’ai été.

    MAIS : « Dans 30 ans, on voudra en avoir 20… exactement. ainsi de suite, donc profitons ! »

  2. Maintenant j’ai 23 ans ma seule envie est de revenir à mes 6 ans.
    L’âge où tu te fais des amis pour la vie, l’âge où tu sais dire « Je t’aime » sans réfléchir juste en laissant parler ton coeur, l’âge où tu penses que tout est encore possible… Retrouver cette naïveté, cette absence de responsabilités, redevenir insouciante. Si tenté qu’un jour je l’ai été.

    MAIS : « Dans 30 ans, on voudra en avoir 20… exactement. ainsi de suite, donc profitons ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s